Sur Processing, j’ai bidouillé deux trois programmes qui permettent d’afficher des motifs selon l’intensité sonore d’une ambiance. L’idée globale est la suivante : les fluctuations sonores se dessinent progressivement de gauche à droite et de haut en bas, pixel par pixel, ou cercle par cercle, selon le motif choisi, sur toute la surface d’une feuille blanche (ou bleue) digitale. Une fois toute la surface parcourue, nous obtenons une feuille parcourue de motifs, ou bien de nuances de gris, de blancs, ou de noirs.

 

processing_bruit2

 

processing_bruit
J’ai voulu pousser un peu le truc, en jouant sur la taille de cercles selon l’intensité, et la couleur selon la fréquence fondamentale du spectre (ça fait peur un spectre). Et paf, l’image que je projette de ce que ça pourrait donner graphiquement, ça me ramène tout de suite au SisTemu de Laia Clos (merci google) (non merci google), en moins subtil bien sur. Du coup j’ai commencé à coder ça, comme un pastiche au sistemu de notre catalane citée un brin plus haut. Ce n’est pas encore tout à fait au point (d’ailleurs il y a un décalage sur la vidéo il me semble). Le mappage des fréquences sur la roue chromatique met trop en avant les verts et les oranges, il faudrait également faire un petit tableau qui permettrait de garder en mémoire la position et la taille d’un cercle précédent l’autre pour ne pas qu’ils se superposent entre eux. Ho et pardon pour le son, il est un peu moisi, mais comme c’était juste pour un test… Affaire à suivre.