Je prépare une petite installation interactive dans le cadre d’une exposition (avec l’école dans laquelle j’étudie). L’histoire est la suivante: nous avons un pauvre bougre qui vit dans un écran et qui essaie —tant bien que mal— de dormir; peut-être est-ce d’ailleurs pour échapper à sa triste vie, qui est cernée de ces quatre bords froids. Pourtant son calvaire n’a rien d’une paisible routine: le visiteur pourra si il ose, le réveiller en allumant une lampe de chevet bien matérielle, ou alors en agitant frénétiquement une cloche ou même un tambourin pour le tirer de son lit et d’un silence beaucoup trop long. Mais n’oubliez pas: il ne se laissera pas faire…

 

Bon. Techniquement, voici comment je procède: l’image s’affiche sur un assez grand écran (type ordinateur de bureau) le bruit émis est géré directement par le micro de l’ordinateur via Processing et la gestion de la lumière se fait par un capteur de luminosité piloté par Arduino. Pour le son, j’utilise Minim Audio avec la commande in.mix.level() et une paire de variables qui établissent de deux seuils (le volume du bruit + l’addition des décibels sur une période) à partir duquel une autre animation se déclenche (on passe de l’état endormi à l’état réveillé). Si on fait du bruit fort et longtemps, le bonhomme, il est pas content. Pour Arduino, rien de complexe non plus, le capteur (une photorésistance) est branché sur la carte qui dépend du programme écrit sous Processing. Selon la lumière émise, une action se déclenche. En attendant que tout ça se concrétise, voici quelques images de mes premiers tests…

 

 

Hiphiphip! Maintenant, je sais que c’est faisable, il ne reste plus qu’à peaufiner le scénario, les animations (en dessin ou carrément en vidéo?) et bien sur l’installation. Une autre affaire à suivre.