«Marche à la forme», mémoire de M1 (Arts Plastiques, Paris 8, mai 2018)

photo mémoire papier photo mémoire papier photo mémoire papier

Un petit mot quand même pour la version oueb

Je présente ici mon mémoire universitaire de M1 rédigé cette année sous la direction de Monsieur.R.B, sous la demande de quelques ami·e·s et camarades, curieux et curieuses de lire l'affaire. Ayant écrit mon mémoire en markdown, je n'y vois aucun inconvénient (sinon celui de la pudeur) de le mettre en ligne sur mon serveur.

Bon déjà, en deux mots: mon travail porte sur les rapports qu'entretiennent la forme et son expression (Dewey) avec les procès individuants qui la font naître (Simondon). Si j'utilise avant tout une matière et une forme littéraire — proche de la fiction — pour mettre en regard ces notions, il s'agit avant tout de dégager un langage praticable à la mesure de notre expérience du monde (contrairement par exemple à un développement théorique proche du «style» de la cybernétique).

Ce travail — en le relisant avec le peu de recul que je dispose à l'instant où ces lignes sont écrites — a de nombreux de défauts, quelques imprecisions, déformations théoriques; sans doute le jeu de l'écriture. Tordre un peu pour que ça rentre, lisser les bords des définitions pour que s'y glisse, mais à trop arranger, on risque à détonner l'armature des concepts. C'en est parfois gênant… Plus l'heure des regrets, l'affaire est réglée, envoyée, peut-être déjà lue, je ne peux plus redessiner.

Cependant, si j'ai quelques regrets et la sensation de n'avoir finalement pas dit grand chose (par rapport aux premiers objectifs que je m'étais fixés, je pense en l'occurence à ce projet de concilier Dewey, Whitehead et Simondon), j'ai essayé de faire quelque chose qui ne soit pas totalement hermétique en passant par un pointillisme disciplinaire, en passant par les chemins de la littérature (Tournier), la philosophie (Dewey et Simondon, en filigrane), et la théorie d'art (Klee et Deleuze dans une moindre mesure).

Ce «pointillisme théorique» s'il a pu reteindre certaines ambiances théoriques en sa faveur, il ne faudrait pas croire qu'elle soit ainsi par défaut, parce que, mollement, il fallait bien. Lorsque l'on parle d'expérience — c'est un terme important dans le cadre du présent mémoire… mais je laisserai l'introduction le soin d'expliciter mes plans — il est difficile de l'abstraire de tout disposition sensible, et cela passe par tout un jeu d'impressions (affectives, perceptuelles et conceptuelles) qui finissent par faire unité. J'espère que ces impressions finiront par faire sens ici…

(sinon) Je n'ai pas fait de travail particulier pour la version oueb, juste exporté en HTML, donc désolé, c'est pas grand luxe.

J.