Manifeste pour un nouveau bon vieux vidjing

Par Steam punk Corvaisier et Jojo-la-Ouaillenotte




Nous.

Parce qu’on fait un vrai manifeste. Qu’il y en a qu’pour not’ gueule et qu’les aut’ peuvent crever et qu’c’est nous qu’nous devons avoir raison à la fin, nous disons, deux points..


NOUS

Chapitre 1, FIN



Chapitre 2, les autres sont des brèles


Parce qu’on part d’un constat, nous pouvons dire du haut de notre ignorance dans ce domaine, les gens, en matière de vijing, font globalement de la gnognotte pseudo futuriste avec des formes géométriques à la con, des parti-cul moléculaires et des trucs vraiment trop stylés, comme les fractales de mes deux, pour les nobles punks que nous sommes.


Nous proposons une séance de torture à tout ceux qui utilisent les vidéos suivantes :

-L’homme à la caméra.

-godzilla

-les vidéos d’archives sur la guerre en Iran

-les cons qui croivent avoir un propos pertinent et qui nous infligent tant de gêne avec leurs horribles vidéos en boucle.

-les figures stupides et abrutissante du web comme les licornes, les chats tout droit sortis de ma raie,


Voilà


Chapitre 3, Les lendemains qui chantent faux.


Parce que nous tout ce à quoi nous venons de faire piètrement référence nous fait incroyablement chier, nous pensons que nous pouvons faire mieux, même si on y est pas vraiment arrivé. Pour cela il faut :


Pour faire du nouveau bon vieux vijing de derrière les fagots, pas de logiciels appropriés comme ce putain de Réso-rhume Haleina. Si tu veux des effets, tu gribouilles, sur une feuille A4, tu filmes le bazar avecc une vieille webcam low-fi, tu codes, tu t’demmerdes. Si tu veux du glitch, tu met un bon coup de pioche dans ton mac achteté 2000 boulles chez Darty. C’est encore ce qu’il y a de mieux.

Tout matériel électronique doit être taxé à diverses glaises et gonzes en tout genre, ou fabriqué soi-même

Toute performance doit être fait sous Cognac frelaté ou équivalent

Les mixeurs d’images et leur connerie intrinsèque doivent se mettre en scène et jouer sur leur putain de statut de comédien/acteur/performeur/mec, un peu comme ce coco de Brecht.

Il faut se mettre en tête, un peu comme César, que nous ne sommes rien. Et surtout des cons. Et qu’on est bien comme ca. Et c’est ainsi qu’on est fait pour se retrouver dans les fanges des petits bourgeois qui puent un peu du cul. On regrette que les russes aient perdu la guerre froide, et que les américains nous aient baisé avec MTV et leurs cornflakes dégueulasses.



Il pourrait sembler que le vijing soi par essence, quelque chose de voué à la médiocrité, l’incompréhension festive, l’aliénation des masses.









Pour un manifeste des manifeste


Chapitre 1, de l’importance des amalgames



-De la merde ambiante

-Le processus

-La place du maître de cérémonie

-Les moyens philosophie du matos

-le ré

retour

retour

retour

retour